Chrono-coaching
slide slide slide slide slide slide slide slide
le site du coaching nutritionnel du Docteur Delabos


 
Chrono-coaching Le sel, cet ennemi


Depuis maintenant quelques dizaines d’années nous n’utilisons plus la saumure pour conserver les aliments, nous ne sommes plus au temps des caravelles et de Christophe COLOMB qui traversaient l’atlantique en plusieurs mois.


Néanmoins, les industriels continuent à nous abreuver de sel. L’augmentation de la consommation de chlorure de sodium constitue, d’ailleurs, l’un des changements majeurs des habitudes alimentaires depuis le siècle dernier. En effet, il y a 100 ans, on consommait environ 12 à 15 g de chlorure de potassium (légumes et fruits) et 4 à 5 g de chlorure de sodium. Actuellement, ces proportions sont strictement inversées.

Or, nous savons depuis très longtemps, qu’une consommation excessive de sel favorise l’hypertension artérielle et les maladies cardio-vasculaires. Depuis l’étude des sept pays, qui a révélé les avantages du régime crétois, la Finlande présentait 50 fois plus de maladies coronariennes que la Crête. La cause en était la consommation trop importante de sel, ainsi que le fumage des aliments. L’année suivante, le gouvernement finlandais a décidé de diminuer de moitié le sel dans l’alimentation, et en un an, le nombre de maladies cardio-vasculaires a diminué de 30%. Et les exemples sont multiples.

De nombreux pays ont décidé de donner des recommandations précises pour réduire le sel, (USA, Canada, Pays scandinaves, Australie, et même l’OMC) en France,… rien ; les industriels ne sont même pas obligés d’étiqueter la quantité de sel de leurs produits.
La décision de diminuer la consommation de sel doit être prise au niveau de l’état, car 80% de la quantité de sel ingéré, se trouvent dans les produits préparés industriels.

Pourquoi rien n’est-il fait ? Pour des raisons économiques : 30% de consommation de moins en France, c’est 350 ml de soda ou d’eau en moins par français. Comme le sel est un masqueur de goût et augmente la quantité d’eau dans les plats préparés, c’est donc une bonne manière de vendre un produit de qualité médiocre au poids de l’eau, ce qui fait cher payé.

De nombreux chercheurs ont été attaqués par le lobby du sel et ce lobby a toujours perdu ses procès. C’est le cas de Pierre MENETON qui a gagné contre le Comité des Salines de France, la Food Standart Agency en Grande Bretagne qui a gagné contre le lobby du sel, l’Institut National de la Santé aux USA (NIH), qui a gagné après son étude DASH-Sodium ……

Toutes les études montrent sans exception, qu’une cuillère à café de sel par jour en moins, c’est quatre millions de vies sauvées.

Le sel se trouve dans tous les produits industriels : les plats préparés, surgelés ou non, les conserves, le pain, les soupes, les céréales du petit déjeuner, les viennoiseries et même les gâteaux sucrés, les glaces, etc ….

Donc, de grâce, lisez les étiquettes, achetez des produits naturels, cuisinez sans ajouter de sel, et jouez avec les épices et les condiments !

Dr Jean-Pierre Campagne

Chrono-Coaching,
Choisissez le programme
qui vous convient
 
19.95 euros par mois
14,95€/mois pour 3 mois
9,95€/mois pour 6 mois
Chaque mois :
  • L'analyse de votre silouhette
  • Vos quantités alimentaires quotidiennes
  • Des idées de repas
 
29.95€/mois
24,95€/mois pour 3 mois
19,95€/mois pour 6 mois
Votre programme Chrono +
Le coaching hebdomadaire =
une fois par semaine, posez-nous vos questions
 
mentions légales et conditions d'utilisation - contact@chrono-coaching.fr - copyright 2015 - tous droits réservés